VOISINS D’USINES

Portraits de travailleurs

En 2008, l’Usine (Groupes d’artistes et Cies de théâtre de rue devenu Centre National des Arts de Rue) déménage dans la zone artisanale Pahin, à Colomiers. Un grand lieu tout neuf, une nouvelle étape pour la vie de ce collectif, qui est né dans une ancienne usine occupée, à Blagnac...
Usine parmi les usines, j’imagine l’implantation, puis la vie dans ce nouveau voisinage. Un projet en découle, il traiterait des interactions entre les pratiques, questionnerait nos corporations. A matériaux communs, desseins différents. Quelques années plus tard je propose le projet à Céline et Mathieu, co-direct-rice-eur de l’Usine, devenu Centre National des Arts de rue. Enthousiastes, ils proposent de m’accompagner.
On l’écrira en duo, au gré des rencontres, avec ma complice Emilie Mousset , en quelques mois, entre 2017 et 2018.

On marche dans la zone, et on fait irruption dans les ateliers, à la moindre porte ouverte.
"Qu’est-ce que vous fabriquez ici ?" La question, candide, amuse.
Puis on se revoit, pour une prise de vue posée, au sténopé. On enregistre les paroles, pour les retranscrire. Trouver une forme, écrite, proche de l’oral. Des photos couleurs, numériques. Des dessins aussi, comme un journal.
Une expo se peint sur les vitres de la cantine.